L'estime de soi est une évaluation de soi par soi. Une estime de soi positive  permet de se sentir bien dans son corps  et dans sa tête: bien dans sa vie.Une estime de soi basse peut souvent générer des problèmes, voire des troubles dépressifs.

Lorsque l'on manque d'estime de soi, on utilise ce genre de phrase pour se qualifier :

- Je ne vaux pas grand chose

- Je ne me sens pas trés important

- Je ne m'aime pas beaucoup

Vous estimez-vous ?

Pensez-vous que vous êtes une personne qui a de la valeur ? L'estime de soi est une évaluation de soi par soi. Elle n'est pas fixe, elle se modifie sans cesse au cours de la vie, des épreuves ou évènements heureux que nous traversons. S'estimer ne signifie pas être égocentrique et ne penser qu'à soi mais cela permet de considérer sa personne comme précieuse, valable et valide, comme quelqu'un qui mérite sa place et son bonheur dans le monde. 

Mesurer son estime de soi

L'échelle de Rosenberg est un outil psychologique développé par Morris Rosenberg, professeur et docteur en sociologie ayant notamment travaillé sur l'estime de soi et l'auto-concept. Son échelle se base sur dix affirmations qui vont permettre de mieux comprendre comment un individu se valorise et la satisfaction qu'il a par rapport à lui-même. 

Chaque question se répond sur une échelle de 1 à 4 (1 : "pas du tout d'accord", 2 : "plutôt pas d'accord", 3 : "plutôt d'accord", 4 : "tout à fait d'accord"). Vous additionnez ensuite les points obtenus aux questions 1, 2, 4, 6 et 7 (les questions positives). La cotation est inversée pour les questions dites négatives, 3, 5, 8, 9 et 10 : comptez 4 si vous choisissez le 1, 3 si vous choisissez le 2, 2 si vous choisissez le 3 et 4 si vous choisissez le un.

Le score obtenu est entre 10 et 40. 

  • Je sens que je suis une personne de valeur, au moins égale à n'importe qui d'autre.
  • Je pense que je possède un certain nombre de belles qualités.
  • En général, j'ai tendance à penser que je suis un raté.
  • Je suis capable de faire les choses aussi bien que la majorité des gens.
  • Je sens peu de raisons d'être fier de moi.
  • J'ai une attitude positive vis-à-vis de moi-même.
  • Dans l'ensemble, je suis satisfait de moi.
  • J'aimerais avoir plus de respect pour moi-même.
  • Parfois, je me sens vraiment inutile.
  • Il m'arrive de penser que je suis un bon à rien.

-Si le score est inférieur à 25, l'estime de soi est très faible, et un travail est souhaitable pour la renforcer

-Si le score est entre 25 et 30, l'estime de soi est faible, et pourrait bénéficier d'un travail avec un professionnel

-Si le score est entre 31 et 34, l'estime de soi est dans la moyenne

-Si le score est entre 35 et 39, l'estime de soi est forte

-Si le score est supérieur à 39, l'estime de soi est très forte et la personne très affirmée. 

À noter que les personnes ayant un score très élevé, et donc une estime de soi forte, ont tendance à être très indulgentes avec elles-mêmes.

L'estime de soi est à différencier de la confiance en soi qui concerne l'évaluation de combien je me considère capable. 

Avoir confiance en soi, c'est avoir foi en ses capacités, en ses possibilités et en ses talents. Le manque de confiance en soi est un obstacle majeur à une vie épanouie, et entreprenante. Les causes de ce manque de confiance sont multiples. Les connaitre et identifier celle dont on souffre est un premier pas pour regagner confiance en soi.

La peur de la critique, du regard de l’autre

La principale cause de cette peur est que vous êtes trop concentré et préoccupé par les opinions des autres. Du coup, vous ressentez un sentiment d’insécurité. Au lieu de prendre les critiques de façon positive et constructive, vous avez le réflexe de vous mettre sur la défensive. Vous écartez vos opinions personnelles pour céder la place à celles des autres et vous vous oubliez. Malheureusement, cela vous crée en vous un sentiment d’impuissance.

L’incapacité de vous affirmer


Le manque de confiance en soi provient aussi de l’impossibilité à vous affirmer, à dire ce que vous pensez ou ce que vous ressentez. Cette incapacité à vous défendre et à exprimer vos besoins vous apporte tout son lot de colère et de ressentiment, sans oublier que vous allez vous enfermer dans une bulle de négativité. Le manque de confiance en soi crée de l’insécurité, du doute et du pessimisme. Apprenez à vous affirmer pour reprendre les rennes de votre vie et de votre environnement. S’affirmer vous apportera un respect sur votre personne et vous vous sentirez davantage capable d’assumer des responsabilités plus importantes. Vous vous sentirez en accord avec vous même.

Le doute de soi, vouloir toujours être parfait

Le perfectionnisme peut s’avérer être une qualité. Mais c'est aussi très souvent un défaut. Cela vous conduit à des attentes irréalistes pour vous-même et pour votre entourage. Pour vous, il est impossible de déléguer. Si vous pensez constamment que chaque chose doit être parfaitement réalisée, vous aborderez la vie d’un point de vue tout à fait irréaliste. En effet, en voulant toujours faire bien comme il faut, voire faire ce qu’il y a de mieux, vous augmentez les chances de commettre des erreurs et d'être déçu. Vous allez développer de nouvelles peurs et nouvelles angoisses. Et donc davantage d’insécurité.

Le sentiment d’infériorité

Le sentiment d’infériorité démontre clairement un ressenti d’insécurité. Le complexe d'infériorité est plus commun que ce que nous pensons. Se sentir inférieur est une émotion que de nombreuses personnes ressentent au cours de leur vie, mais le problème est grave lorsque ce sentiment devient constant et qu'il entrave le développement naturel de votre vie. Sa racine se trouve dans l'enfance, mais c'est à l'âge adulte qu'il se manifeste en grande mesure, supposant un important obstacle pour une vie saine et heureuse. Arrêtez de penser que vous n’êtes pas aussi bien ou aussi fort que les autres. Acceptez vos points forts autant que vous acceptez vos points faibles.

La culpabilité

Ce sentiment fait partie du manque de confiance en soi et vous empêche d’accéder au bonheur. Par certains aspects, la culpabilité est un sentiment utile. Elle nous montre que nous avons enfreint certaines règles, que nous manquons à nos valeurs. Elle agit alors comme un avertisseur qui clignote pour nous indiquer «Attention, Tu as fait une boulette ! ». La vraie culpabilité ne dure jamais longtemps : elle survient comme un signal pour prévenir de faire attention. Pour autant, il est important de ne pas la laisser envahir tout votre être.

L'inconscient et la confiance en soi

Si vous manquez de confiance en vous, c’est simplement parce que votre inconscient a été mal programmé. Par conséquence, vous avez des croyances négatives sur vous-même et donc l’impression de ne pas être complètement vous-même et de ne pas développer toutes vos potentialités et capacités.

Tous les processus qui sont liés au manque de confiance en soi sont mémorisés dans notre grande bibliothèque intérieure : l’inconscient. Ces processus reviennent régulièrement « à la surface », nous font douter et nous empêchent d’agir… l’hypnose peut aider à améliorer son estime personnelle et à prendre confiance en soi grâce à un échange avec le thérapeute qui vous  amène à comprendre les causes de votre manque de confiance en soi, puis à définir des solutions. Elles seront alors visualisées lorsque vous serez en état d’hypnose. L'approche thérapeutique dépend beaucoup de qui vous êtes, de votre histoire, de vos besoins, etc.

L'hypnose et l'estime de soi

Le principe de l’hypnose est très simple : le thérapeute induit positivement et de façon bienveillante des suggestions d’estime de soi et de confiance en soi à l'inconscient. Le dialogue intérieur négatif (de peurs, de doutes et de blocages qui empêchent d’agir) est alors remplacé par un dialogue positif (de confiance en soi). L’état hypnotique va agir sur les processus inconscients (expériences, propos, faits vécus quand vous étiez enfant ou à l’âge adulte) qui ont causé votre manque de confiance en vous, ceux qui n'ont pas du tout favorisé chez vous la prise de confiance. En demandant à votre inconscient de récupérer la confiance que vous avez ressenti lors de certains moments de votre vie et de l'ancrer consciemment dans vos comportements.