J’ai porté mon attention sur l’accompagnement des enfants présentant des troubles de l’apprentissage ou toutes difficultés en lien avec leur environnement scolaire.

Maman de 3 enfants dont deux présentant des troubles d’attention et d’hyperactivité (TDAH) je suis aujourd’hui naturellement à l’écoute des problématiques de ceux qui en sont porteur mais aussi de leur entourage.

Comment je procède ? J’utilise le dialogue, la mise en place de contes métaphoriques adaptés en proposant des accompagnements spécifiques basés sur la gestion émotionnelle et la compréhension du mécanisme d’action déficitaire. Je prends également en charge les troubles associés (dyspraxie, chute de l’estime de soi, échec scolaire, impulsivité...). J'accompagne l’enfant vers la découverte de ses potentiels intérieurs pour lui permettre d’accéder à ce dont (don) il est capable de faire pour une vie meilleure en accord avec ses talents. Le tout, en coopération avec l’environnement familial, scolaire et social de l’enfant et de l’adolescent. Une relation de confiance est essentielle à un accompagnement bienveillant et efficace. Une fois cette relation installée alors le travail peut commencer, votre enfant peut enfin prendre conscience de ses problématiques. En accédant à ce qui bloque, il se connecte à ses aptitudes, il peut s’ancrer dans une transformation positive. Chacun d’entre nous dispose d’une capacité à se réaliser.

Qu'est ce qu'un TDAH?

Un TDAH ou Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité qui est défini comme un regroupement de symptômes. Ceux-ci se repartissent selon trois axes principaux :

- Le déficit de l’attention qui s’exprime principalement par une difficulté à se concentrer

 - L’hyperactivité souvent caractérisée par une agitation importante(je bouge trop et je ne peux m’en empêcher)

- L’impulsivité caractérisée par « j’agis avant de réfléchir »

Ces difficultés d’attentionl’hyperactivité et l’impulsivité présente dans la vie quotidienne peuvent fortement perturber les apprentissages, les relations sociales. Les conséquences peuvent aller jusqu’à l’échec scolaire voire la phobie scolaire, la dépression, le manque d’estime de soi, les problèmes de relations, les troubles du comportement…

Le diagnostic est posé par un médecin (neuropédiatre, pédiatre, pédopsychiatre) suite à un bilan neurologique et/ou psychopédiatrique.

La prise en charge global

Lorsque le TDAH est confirmé, l’enfant doit pouvoir bénéficier d’une prise en charge globale afin de connaitre un développement optimal de ses capacités et de sa vie affective et social :

- Environnement familial et social adapté

- Collaboration entre le corps médical et les enseignements

- Thérapie comportementale.

- Traitement médicamenteux approprié si nécessaire

- Accompagnement approprié pour les éventuels troubles associés (notamment les dyspraxies) : orthophonie, psychomotricité, psychothérapie, orthoptiste, ergothérapeute, physiothérapie, etc

La prise en charge que je propose :

Comment je procède ? J’utilise le dialogue, la mise en place de contes métaphoriques adaptés en proposant des accompagnements spécifiques basés sur la gestion émotionnelle et la compréhension du mécanisme d’action déficitaire. Je prends également en charge les troubles associés (dyspraxie, chute de l’estime de soi, échec scolaire, impulsivité...). J'accompagne l’enfant vers la découverte de ses potentiels intérieurs pour lui permettre d’accéder à ce dont (don) il est capable de faire pour une vie meilleure en accord avec ses talents. Le tout, en coopération avec l’environnement familial, scolaire et social de l’enfant et de l’adolescent. Une relation de confiance est essentielle à un accompagnement bienveillant et efficace. Une fois cette relation installée alors le travail peut commencer, votre enfant peut enfin prendre conscience de ses problématiques. En accédant à ce qui bloque, il se connecte à ses aptitudes, il peut s’ancrer dans une transformation positive. Chacun d’entre nous dispose d’une capacité à se réaliser.

L’hypnose ne peut pas traiter le TDAH qui est une affection neurobiologique du cerveau et qui nécessite une prise en charge globale.

L'hypnose peut améliorer les symptômes associés au TDAH, elle s’inscrit en complément des accompagnements cités précédemment, permet d’entrer dans un état de conscience modifié qui augmente la réceptivité aux suggestions.

En fonction des besoins et demande de l’enfant, l’adolescent, l’adulte, l’objectif est de :

- Modifier la perception qu’a le porteur de ce trouble qui peut devenir limitant et l’amener à se considérer comme différent des autres

- Diminuer les comportements indésirables grâce à des techniques de relaxation et de détente

- L’aider à se concentrer, à focaliser son attention

- Accroitre le sentiment de self control, augmenter la confiance en soi et ses compétences, réduire le stress.